Samedi 12 juin 2021 : Interculturalité et souffrance mentale

Les samedis de REGARDS
Repenser et Gérer l’Altérité pour Refonder la Démocratie et les Solidarités
Samedi 12 juin 2021 de 10h00 à 12h30
En visioconférence

 Interculturalité et souffrance mentale

 La maladie mentale dans son contexte culturel fait l’objet de nombreux travaux au travers en particulier de l’ethnopsychiatrie. Mais la souffrance mentale, au sens du mal-être, du malaise, que ne caractérise aucun diagnostic psychiatrique formalisé fait l’objet de multiples expressions qui échappent parfois aux acteurs qui seraient à même de tenter de la soulager.

L’archétype de la difficulté de communication dans ce domaine est résumé dans l’expression « syndrome méditerranéen » (expression prétendument extravagante de la douleur chez les personnes issues du pourtour méditerranéen) dont l’inanité scientifique n’a d’égale que son partage quasi universel dans les services hospitaliers. Même si ce syndrome prétend ne concerner que la souffrance physique, il peut être le point de départ d’une analyse des relations entre acteurs et usagers dès lors que la question de la souffrance mentale est en jeu.

Jeu de miroir de stéréotypes plus ou moins refoulés entre l’usager qui dit (ou pas) son malaise et l’acteur qui lit correctement (ou passe à côté de) cette expression.

Quel rôle du silence dans le dire au sein des différentes sociétés humaines ?

Mais aussi, quelles injonctions à souffrir certains acteurs des institutions peuvent exprimer, dans une sorte de discours auto-réalisateur qui impose une norme de la souffrance à tout usager qui se présente à eux ?

Madame Couna SIDIBE, directrice de l’association espace de vie sociale Arc en Ciel à Villeneuve St Georges et militante de FIA-ISM

et Madame Meryem SAFWATE, intervenante et formatrice de l’association Migrations Santé

nous ont fait l’amitié d’être présentes pour partager leur expérience.

Voir l’enregistrement sur la chaîne Youtube de REGARDS